Aller au contenu principal
  • Accueil
  • Bambou Fargesia yunnanensis
Bambou Fargesia yunnanensis - Pépinière La Forêt

Bambou Fargesia yunnanensis

Le Bambou Fargesia yunnanensis est un des plus grands bambous non traçant disponibles sur le marché. Rustique, doté de couleurs chatoyantes et changeantes, tolérant toute les expositions, il forme de magnifiques haies brise-vue, et décore également les fonds de massif ou les balcons, à condition de lui choisir un bac suffisamment grand. Ses cannes sont très solides et sont utilisés en Chine pour faire des meubles, des outils et du papier.

Erigé
Semi-persistant Vert
indifférent
Sans floraison
-8 °C
Isolé, massifs, terrasses, haies, balcons.
Conditionnement
Pour en savoir plus sur nos conditionnements, consulter la page jeunes plants accessible depuis l’entête du site
Vendu par Qté disponible Livraison à partir de Qtés souhaitées

Le stock n'est actuellement pas disonible pour ce produit.

Les caractéristiques du Bambou Fargesia yunnanensis

Ce bambou non traçant (cespiteux) se distingue par la hauteur remarquable de ses tiges, pouvant atteindre 8 m de haut. Ses tiges vigoureuses changent de couleur en fonction des saisons. Ses chaumes passent du vert au jaune puis au brun. Particulièrement solides, les cannes servent en Chine à la fabrication de de meubles et d'outils traditionnels mais aussi de papier. Le feuillage persistant et aérien est d'un beau vert franc. Comme son nom l'indique, le Bambou Fargesia yunnanensis est originaire du Yunnan en Chine.

Comment utiliser le Bambou Fargesia yunnanensis?

On en fait une belle haie dense et brise-vue (on en plante un tous les 1m), un jardin minéral, un bosquet graphique ou une décoration sur le balcon ou la terrasse (choisir un bac suffisamment grand et profond). On profite aussi de sa silhouette élancée en isolé sur une pelouse.

Quels conseils pour réussir la culture du Bambou Fargesia yunnanensis

Vigoureux, de croissance rapide mais de rusticité -8, il peut être planté dans les régions au climat doux. Il tolère toutes les expositions. Il n'est pas envahissant et ne nécessite pas de barrière anti-rhizome. On l'arrose la première année après la plantation et on enlève les tiges mortes au printemps.